Katia

My baby Pickwick en fil Katia, patron gratuit

Il y a quelques semaines j’ai eu le plaisir d’être contactée par le staff de chez Katia afin de créer conjointement un patron pour leur blog.

Cette démarche hyper séduisante et toute nouvelle pour moi a été un pur plaisir : je pouvais choisir mon projet/patron sur lequel travailler, choisir mes pelotes dans le catalogue printemps/été, et demander tout le matériel pour rendre mon projet réel… et cerise sur le gâteau, je n’avais aucune pression de la part du staff de Katia hyper sympathique et enjoué.

Oui, je sais, on pourrait se croire au Paradis et on n’en est pas bien loin.

Bon, il fallait quand même que je rende ma copie pour le mois de mars mais une fois l’idée trouvée, cela restait tout à fait faisable.

Ne me restait plus qu’à trouver ce que je pouvais bien réaliser pour la marque et dans quelle matière.

Après réflexion, je me suis souvenue de l’engouement pour ma dernière couverture faite en torsades,

DSC_6395 DSC_5211

 

DSC_4763DSC_8430

 

ainsi que de la pochette de tablette, un snood ou encore mon sac jersey/laine que j’avais faits il y a quelques temps et j’ai commencé à réfléchir à la conception et la réalisation d’une couverture bébé que je voulais minérale (besoin de voir/sentir/toucher l’Océan), douce et lavable à la fois et puisse ne pas être alourdie par les torsades.

Et voilà :

DSC_0462 DSC_0362

Je ne sais pas si le résultat vous plait mais franchement à moi elle me plait beaucoup.

 Matériel :

  • Crochet 4
  • 4 pelotes de gris (12) Alabama de chez Katia
  • 1 pelote de : 5, 13, 14, 26, 20 et 40 (6 pelotes supplémentaires
  • Une aiguille pour rentrer les fils
  • des ciseaux

 Taille :

65/70cm.

Mon choix :

L’Alabama : 50% coton et 50% acrylique.

Oui, oui il y a de l’acrylique (matière pas très noble et pas souvent aimée) mais ces pelotes sont vraiment merveilleuses à crocheter surtout quand il s’agit de le faire pour des petits enfants.

J’aime beaucoup cette  qualité de pelote mousseuse, douce et lavable.

Je vous la recommande à 100% surtout que le nuancier de 32 coloris – tous très lumineux- permet des possibilités de mélanges et d’associations très intéressants.

Sans titre Sans titren

Diagramme :

 Cables crochet diagram

Séquences de couleurs :

Vous pouvez faire cette couverture comme vous le voulez : choisir moins de couleur, la faire unie, faire des rangs entiers de la même couleur ou créer un centre différent comme sur la mienne, la faire plus longue ou plus courte,… bref it’s up to you.

Pour faire la même que la mienne il vous faut 4 pelotes d’une couleur dominante (N°12) et 6 autres couleurs en dégradé (N° 5, 13, 14, 26, 20 et 40).

Toutes les séquences en gris se crochètent par 10 rangs, tout le « bloc de torsades du milieu » est en gris. Chaque séquence de bleu se crochète par 5 rangs. (Cf : explications détaillées ci-dessous).

Monter 122ml : N°12

R1 – 10 : N°12

R11 – 15 : N°26

R16 – 20 : N°14

R21 – 25 : N°13

R26 –  30: N°05

R31 –  35: N°40

R36 –  40: N°20

R41 –  50: N°12

R51 –  55: N°20

R56 –  60: N°40

R61 – 65 : N°05

R66 –  70: N°13

R71 –  75: N°14

R76 –  80: N°26

R81 – 90 : N°12

R91 : ms. N°12.

 DSC_0336 DSC_0429 DSC_0431 DSC_0434

Explications :

Pour faire ma couverture j’ai crocheté 122ml.

(Si vous souhaitez agrandir la couverture, répétez le motif à droite et à gauche en respectant la symétrie – Si vous voulez agrandir par exemple d’un motif, ajoutez 12 mailles en l’air soit 6 de chaque côté du bloc torsade du milieu).

Toutes les demi-brides des rangs impairs (3, 5, 7,…) doivent être crochetées en prenant l’épi sur l’avant afin de ne pas avoir une ligne qui se crée à l’avant de l’ouvrage (effet disgracieux).

Chaque rang de couleur est crocheté en utilisant les deux extrémités de la pelote.

A vous de jouer et n’hésitez pas à venir nous montrer vos jolies créations.

Si vous souhaitez utiliser vos fins de pelotes et offrir un ensemble couverture/doudou, vous pouvez aussi crocheter le poulpe dont le patron se trouve ici.

 

Kezyr,ou la légende des dragons

Depuis quelques temps déjà que je prépare les fêtes de Noël et j’essaye de créer de plus en plus de créatures pour faire face à la demande des futurs jours de fête et de joie. C’est l’occasion d’offrir aux autres des présents uniques juste pour faire plaisir et sans rien attendre en retour que des sourires et des exclamations de joie… et rien que pour cela il faut que je sois prête.

J’avance lentement et certaines de mes créatures me prennent plus de temps que d’autres (mais j’y crois et je m’accroche) comme par exemple Kezyr.

Ce beau dragon rigolo est l’oeuvre de plusieurs jours de travail et de réflexion. Il m’a fallu une semaine pour le réaliser entre le montage et le démontage, la prise de notes et les ratures, les renseignements à prendre sur Internet (et oui! je ne savais pas vraiment comment devait être un dragon: piquants ou pas? oreilles ou pas? queue longue ou courte, cornes ou pas? combien de doigts? ailles de quelles formes?… toutes les énigmes qu’il me fallait résoudre avant de commencer mon travail), mes changements d’envies dans la réalisation et les différents essais – pour les ailes – à faire.

Bref, il est là et moi je l’adoreeeeeeeeeeeee. Oui, oui, presque autant que Nuts 😉

J’espère qu’il vous plaira aussi.

Kezyr est de grande taille (une quarantaine de centimètres) et comme toutes les autres créatures il possède des yeux de sécurité de 15mm de diamètre. Il est crocheté en coton, laine Katia Alabama violet et vert (au moins 2,5 pelotes ont été nécessaires).

Il va aller rejoindre ses nouveaux copains en attendant que quelqu’un ait un coup de coeur pour lui et veuille l’adopter.